Vulgarisation du riz “Safiotra” dans plusieurs Régions de Madagascar

  • 9 juillet 2024

La ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Madame Rafaravavitafika Rasata, a représenté le Gouvernement malagasy lors de la cérémonie de signature du Projet de Partenariat pour le Développement de la Technologie du Riz Hybride (Safiotra) à Madagascar.

Au cours de cet événement, la Ministre a exprimé la gratitude du Gouvernement et du peuple malagasy envers le Gouvernement chinois pour son soutien continu. Cette reconnaissance s’illustre à travers le projet d’assistance et de coopération pour le développement du riz hybride à Madagascar. La coopération entre les deux pays revêt une importance significative pour l’avancement économique, social et culturel de Madagascar. Dans son discours, la Ministre a tenu à rendre hommage au regretté Professeur Yuan Longping, souvent surnommé le père du riz hybride. Elle a souligné l’apport inestimable du professeur au développement de cette technologie et son impact crucial sur la sécurité alimentaire mondiale. Son travail a été essentiel pour améliorer les rendements agricoles et contribuer à la lutte contre la faim dans le monde.

Il est à noter que le groupe STOI « Société Trading de l’Océan Indien », joue un rôle significatif dans la production de semence de riz Safiotra à Madagascar. Présent dans huit régions du pays, le groupe contribue activement à augmenter sa production. Notamment, la Région de l’Atsimo Andrefana se distingue par un taux de production élevé de riz Safiotra, avec un rendement impressionnant de 8 à 12 tonnes par hectare.

Cette cérémonie de signature marque ainsi une étape importante dans la coopération entre Madagascar et la Chine pour le développement de la technologie du riz hybride, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités de croissance et de progrès pour Madagascar dans le domaine agricole et alimentaire.

Partagez :
Mahandry