Visite du président de la République malgache, Andry Rajoelina au “Kigali Genocide Memorial”

  • 8 août 2023

Le Président de la République Andry Rajoelina a récemment effectué une visite mémorable au “Kigali Genocide Memorial”, un lieu emblématique conservant les récits et les souvenirs du génocide contre les Tutsis en 1994 au Rwanda. Cette visite marquante s’est déroulée dans un esprit de profond respect envers les victimes de cette tragédie.

Au cours de sa visite, il  a rendu un hommage solennel aux victimes en déposant une gerbe de fleurs devant le mémorial. Par la suite, il a parcouru le site, où les récits poignants, les photographies déchirantes, les vidéos émouvantes, les restes humains et les vêtements témoignant de la guerre civile au Rwanda sont exposés. Ce lieu chargé d’histoire est un rappel poignant des horreurs qui ont frappé le peuple rwandais et du lourd tribut payé par ses habitants lors du génocide de 1994.

Le génocide rwandais a laissé une marque indélébile sur le pays, avec plus de 1,9 million de personnes qui ont tragiquement perdu la vie lors de ce conflit ethnique dévastateur, dont 250 000 victimes lors du génocide lui-même. Néanmoins, le Rwanda a su transformer cette sombre page de son histoire en un exemple inspirant de résilience et de reconstruction. Aujourd’hui, le peuple rwandais se tient uni, faisant de cette unité le moteur même du développement du pays.

La visite du Président Andry Rajoelina au “Kigali Genocide Memorial” est également un symbole de solidarité entre les peuples malgache et rwandais. Cela souligne l’importance de reconnaître et de commémorer les tragédies du passé pour bâtir un avenir meilleur, empreint de paix et de progrès.

Le Rwanda, au-delà de ses cicatrices, est désormais un modèle de développement économique et social. L’unité et la cohésion entre les Rwandais ont joué un rôle essentiel dans cette transformation remarquable. Le pays est devenu un exemple de réconciliation et de reconstruction pour de nombreux autres pays confrontés à des défis similaires.

Partagez :
Carinah Mamilalaina