Economie

Tourisme : les hôtels de 210 à 500 euros

Il a été convenu que le tarif préférentiel minimum accepté par les hôteliers s’élève à 210 euros la nuitée pendant un séjour de 7 jours dans la ville ; contre un tarif de 500 euros pour une chambre appliquant la formule de demi-pension selon les déclarations du gouverneur de Boeny, Mokhtar Andriantomanga.

La deuxième réunion entre les acteurs hôteliers et tour-opérateurs de la ville de Mahajanga s’est tenue ce 22 septembre comme il a été annoncé lors de l’issue de la première rencontre.

Aucune description disponible.

Diligenté par le bureau du gouvernorat de la Région Boeny, le dialogue a été focalisé sur la manière de se mettre en accord sur le prix des tarifs des chambres accordés de manière consensus par les hôteliers de Mahajanga. 

Les tarifs convenus seront par la suite transmis auprès des deux compagnies aériennes (Air Madagascar et Madagascar Airlines) qui ont accepté le dessert Paris-Mahajanga-Paris afin de les additionner avec leurs tarifs de vol et d’en dégager un coût total de chaque voyage à destination de Mahajanga. Il s’agit de superposer la vente de la destination et le coût de voyage durant une fourchette comprise entre le mois de janvier à mars, précise le gouverneur de la région Boeny.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer