SST Madagascar : consultation élargie pour affiner l’élaboration de la politique nationale

  • 7 décembre 2023

L’élaboration de la politique nationale et du programme national de Madagascar pour le respect et la promotion de la Santé et Sécurité au travail (SST) est actuellement en phase de consultation élargie et participative. Plusieurs étapes sont encore en agenda avant que le document ne soit adopté.

La consultation a invité les acteurs et professionnels des médias. Précédemment, la session avec les journalistes, cette consultation passait successivement par les acteurs étatiques et publics, les employeurs, les organismes rattachés concernés par le secteur de l’emploi et du travail ainsi que divers autres organismes connexes au monde du travail.

Madagascar a d’ores et déjà ratifié toutes les conventions internationales inhérentes aux normes de santé et sécurité au travail. Le concept de respect et de promotion de la SST est par ailleurs un concept de volonté et de bonne foi, qui nécessite obligatoirement une ratification des lois internationales.

Néanmoins, ces ratifications sont déjà perçues comme preuves de volonté et d’initiatives. Les défis qui restent à faire résident dans la concrétisation. L’objectif de l’OIT est de s’assurer que le document final puisse refléter et répondre, autant que possible, aux besoins des travailleurs malagasy dans son ensemble, mais surtout puisse servir de référence et de levier en matière mise en œuvre du respect des normes de santé et de sécurité au travail.

Pour ce faire, une consultation élargie, inclusive, participative est primordiale afin de s’enrichir des désidératas éventuels et exhaustifs. Après la phase de consultation, l’élaboration du document de la politique nationale malagasy en matière de SST passera par la phase de présentation des résultats des consultations et la présentation de la version provisoire du dit document. Cette étape précède ainsi l’adoption finale. La mise en œuvre des normes SST vient renforcer ce qui a été déjà inscrit dans le nouveau Code du travail malagasy, actuellement en attente d’être soumis pour adoption devant le Parlement.

Partagez :
Sissie Raveloson