SNDR 3 : un pas important pour le développement de la riziculture à Madagascar

  • 8 mars 2024

Le 5 mars 2024, le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a été le théâtre d’une cérémonie significative, marquée par la remise de 350 exemplaires de la Stratégie Nationale de Développement Rizicole III (SNDR 3). Cet événement a été honoré par la présence du Ministre de l’Agriculture, ainsi que de la Représentante Résidente de la JICA, soulignant l’importance accordée au développement de la riziculture à Madagascar.

L’objectif principal de cette remise est de garantir une diffusion étendue et une utilisation efficace des documents de la SNDR 3. Ces derniers visent à orienter, accélérer et encadrer le développement de la riziculture dans le pays, dans le but ultime d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Peut être une image de 2 personnes et texte

La finalisation et la duplication de la SNDR 3 ont été le fruit d’un parcours rigoureux. En tant que membre de la Coalition pour la promotion du Développement de la Riziculture Africaine (CARD), Madagascar a vu sa SNDR 3 validée en décembre 2022. Par la suite, cette stratégie a été officiellement remise en novembre 2023, avec le soutien précieux du secrétariat de la CARD. La JICA, en réponse à la demande du MINAE, a procédé à la duplication de 350 exemplaires de cette stratégie, démontrant ainsi son engagement envers le développement agricole à Madagascar.

Engagement de la JICA dans la mise en œuvre de la SNDR 3

La JICA s’est engagée activement dans la mise en œuvre de la SNDR 3 à travers différents projets en cours, notamment le projet PAPRIZ. De plus, la présence du Conseiller Technique de MINAE, Monsieur HANEISHI Yusuke, en qualité de Coordinateur Général du Secrétariat de la CARD, témoigne de l’importance accordée à la mise en œuvre de cette stratégie. Sa contribution essentielle vise également à soutenir la préparation de la 10e Assemblée Générale de la CARD en 2025, un événement majeur pour lequel Madagascar sera le pays hôte.

Ces collaborations entre Madagascar et le Japon illustrent la vision partagée visant à atteindre l’objectif ultime de l’autosuffisance alimentaire, en particulier en ce qui concerne la production de riz. L’engagement conjoint des deux pays témoigne de leur détermination à favoriser un développement durable et équilibré de la riziculture à Madagascar.

Partagez :
Mahandry