Sécurité alimentaire Indianocéanie : quatre composantes stratégiques  mises en œuvre par le SANOI

  • 2 décembre 2023

SANOI, sur 5 ans, vise à réduire la malnutrition et l’insécurité alimentaire en Indianocéanie, avec quatre composantes stratégiques incluant la promotion de pratiques agricoles durables, la diversification alimentaire, le renforcement de la sécurité sanitaire des produits agricoles, et l’amélioration de l’information sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Cela a été évoqué lors de la 3e réunion annuelle du Comité de Suivi Opérationnel (CSO) du Programme Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en océan Indien (SANOI) s’est tenue du 29 novembre au 1er décembre 2023 à Maurice. Les représentants de Madagascar, Comores, Maurice, et des Seychelles, ainsi que des partenaires régionaux, ont participé à cet événement dédié à la mise en œuvre des projets.

La première journée a débuté par des visites de terrain, explorant des projets innovants tels que le projet « Resilient Island Endeavour (RISE) » promouvant des systèmes durables de culture d’algues et le projet « EMBEROI II » axé sur une agriculture agroécologique. La journée s’est conclue par la présentation du projet « Relance d’une filière régionale de semences et plants certifiés » favorisant des pratiques agricoles adaptées au changement climatique.

La deuxième journée, au Caudan Arts Center, a été consacrée à une conférence et une exposition sur la valorisation des produits locaux. Les discours officiels ont été prononcés par M. Vêlayoudom Marimoutou et S.E.M. Oskar Benedikt. Le ministre de l’Agro-industrie, M. Teeruthraj Hurdoyal, a souligné l’engagement mauricien envers la sécurité alimentaire. Des discussions riches ont jalonné la journée, mettant l’accent sur la nutrition, la recherche, et les initiatives du secteur privé.

La troisième journée a été dédiée à la réunion du CSO, présidée par M. Vêlayoudom Marimoutou, mettant en lumière un taux d’exécution du programme atteignant 77%. Madame Florence Van Houette a souligné l’importance du networking, du partage des bonnes pratiques et du renforcement des normes.

Partagez :
Mahandry