Santé publique : un engagement massif contre la filariose lymphatique à Madagascar

  • 28 décembre 2023
 Un vaste programme de distribution de médicaments a été mis en place, couvrant 83 districts où la prévalence de la filariose lymphatique également connue sous le nom « Ongobe » est alarmante. L’infection se produit lorsque les parasites filaires responsables de la maladie sont transmis à l’être humain par des moustiques. Généralement contractée dans l’enfance, cette infection provoque des lésions non apparentes du système lymphatique. Plus de 15 millions de personnes ont déjà bénéficié de ces traitements et sont en voie de guérison selon le ministère de la Santé publique ce 28 décembre.
Malgré ce résultat très satisfaisant l’ampleur du défi reste immense selon toujours le ministère : l’objectif est de parvenir à éliminer ces maladies débilitantes avant l’année 2030. Cet effort repose sur une mobilisation sans précédent et une détermination inébranlable des autorités et des acteurs de la santé. Chaque dose administrée est un pas de plus vers un avenir où la filariose lymphatique ne représentera plus une menace pour la population malgache.
Les défis à relever sont considérables, mais l’espoir persiste : grâce à cet engagement inébranlable, Madagascar avance résolument vers un avenir sans cette maladie dévastatrice.
Partagez :
Sissie Raveloson