Révolution numérique à Madagascar : carte d’identité biométrique gratuite pour tous à partir de juin 2024

  • 22 janvier 2024

À partir du mois de juin 2024, Madagascar entre dans une nouvelle ère numérique avec le lancement du projet de carte d’identité nationale biométrique. Annoncé par Tahina Razafindramalo, ministre du Développement numérique des Postes et des Télécommunications, lors d’une conférence de presse le 19 janvier, ce projet ambitieux est réalisé en collaboration avec la Banque mondiale.

L’objectif majeur de cette initiative est de fournir gratuitement à chaque citoyen malgache une carte d’identité biométrique. Avant de pouvoir obtenir cette carte, tout citoyen de plus de 15 ans devra passer par une étape cruciale incluant l’enrôlement biométrique, la collecte de données biographiques telles que le prénom, le nom, le sexe. Les données biométriques telles que les empreintes, la photo et la signature seront aussi pris en compte. Il est important de noter que l’enrôlement biométrique n’est pas obligatoire avant l’âge de 15 ans. De plus, les personnes enrôlées avant l’âge de 15 ans ne recevront pas leur carte biométrique avant d’atteindre 18 ans.

Le financement considérable de ce projet s’élève à 140 millions de dollars, fourni par la Banque mondiale. En parallèle, un projet d’identifiant unique est en cours, attribuant un identifiant distinct à chaque citoyen dès sa naissance. Selon le ministère, ce projet est déjà en cours, avec chaque nouveau-né à Befelatanana bénéficiant d’un identifiant unique et étant enregistré dans la base de données centrale. L’identifiant unique est également en phase d’expérimentation à la commune urbaine de Toamasina.

Le ministre souligne les avantages significatifs de l’utilisation de l’identifiant unique et de la carte d’identité biométrique. Ces outils permettront de retracer toute la vie d’un individu, prévenir la duplication d’identité, notamment lors des élections, et faciliter l’accès aux divers documents administratifs grâce à la digitalisation des services publics.

Madagascar s’engage résolument dans la modernisation de son infrastructure numérique, ouvrant la voie à une gestion plus efficace des services publics et renforçant la sécurité et l’intégrité des identités nationales.

Partagez :
Sissie Raveloson