Réseau de trafic d’animaux démantelé en Thaïlande : 3 personnes recherchées et IST pour les autres suspects

  • 14 mai 2024

Un réseau de trafic d’animaux a été démantelé avec l’arrestation de plusieurs personnes impliquées dans la contrebande de 1 076 tortues et 48 lémuriens capturés en Thaïlande. D’après les enquêtes sur les 8 personnes impliquées dans cette affaire et qui ont été déférées auprès de la Pôle Anti-corruption le 13 mai, les animaux protégés ont été acheminés depuis la partie sud de Madagascar, à Morombe, avant d’être mis dans des sacs. Ceux-ci ont été renvoyés via un cargo étranger dans la zone du canal du Mozambique, en passant par Andavadoaky.

La valeur totale de cette contrebande est estimée à 13 597 434 864 MGA, soit 3 073 200 USD. Les tortues sont estimées à 2700 USD chacune et les lémuriens à 3500 USD selon l’alliance Voary gasy et le Bangkok -post. En ce qui concerne les accusés, la Douane et la Gendarmerie Nationale ont mené des perquisitions approfondies à Nosy Katsepy et aux alentours. Des mesures strictes, telles que l’Interdiction de Sortie de Territoire (IST), ont été imposées aux suspects. Les personnes impliquées dans ces crimes graves resteront en détention jusqu’à la fin de l’enquête. Trois autres personnes soupçonnées d’être impliqué dans cette affaire sont toujours recherchées.

La douane malgache a souligné que leur frontière, qui s’étend sur 5 000 km, présente des défis de contrôle. Des inspections spéciales sont donc effectuées dans les zones où les douanes ne disposent pas d’un système en place. Les autorités malgaches collaborent depuis plusieurs mois avec d’autres douanes de pays étrangers pour échanger des informations. Cette coopération a notamment permis à la Thaïlande d’intercepter les animaux de contrebande.

Partagez :
Sissie Raveloson