Refonte de la liste électorale : le logiciel utilisé présenté publiquement ce jour

  • 26 septembre 2022

Ce lundi 26 septembre 2022, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a présenté techniquement le logiciel et l’application mobile pour le traitement de la liste électorale, consacré pour la refonte totale de la liste électorale. Les parties politiques et les différents techniciens ont été invités à assister et à apporter leur proposition. La présentation officielle se fera le jeudi 29 septembre prochaine, pour pouvoir procéder à l’opération de recensement qui débutera le 1er octobre 2022.

Le logiciel a été développé par des technicien malagasy. Les paramètres pour éviter les « dédoublements» ont été favorisés.

La mise en place d’une case pour l’enregistrement du numéro de série de la carte d’identité nationale (CIN) dans l’application mobile va aider à la différentiation du cas des CIN qui portent un même numéro, selon l’explication. Mais il a été mentionné que la suppression systématique des doublons ne sera pas appliquée qu’en étape finale d’arrêtage de la liste. La CENI va imprimer et renvoyer au niveau des fokontany la liste des électeurs inscrits dans deux ou plusieurs bureaux de vote afin de pouvoir bien mener la vérification et avoir le choix de bureau de vote de chaque électeur.

Les questions et remarques des parties prenantes tournent sur l’exactitude des informations sur un électeur, le système de vérification pour éviter l’insertion des électeurs fictifs, la sécurité des données enregistrer dans la tablette. Selon l’explication, l’opération est toujours à la base du carnet de recensement saisissiez sur la logiciel au niveau du CID. Pour celui de l’application mobile installé sur la tablette pour les agents recenseur, il a été indiqué que ce n’est pas fondamental. Il s’agit d’un appui pour le carnet de recensement, et marque aussi le basculement vers la digitalisation du processus.

Les 5 000 tablettes servent pour enregistrer l’information sur chaque électeur, avec prise de photos du fiche déjà remplie.

Elle fonctionne en mode déconnecté et personne ne peut manipuler ni transférer les bases de données enregistrées. La copie des données transcrites sur la tablette n’est possible qu’en connexion avec le serveur au niveau du CID. Une fois les informations transférées vers la base de données du CID, la tablette est automatiquement vidée.

Partagez :
Mahandry