RALE : une augmentation provisoire de plus de 430 000 nouveaux électeurs

  • 1 mars 2024

La liste provisoire après la révision annuelle (RALE) a enregistré 432.578 nouveaux électeurs. Au niveau national, la RALE enregistre une hausse de 3,92% et le nombre total provisoire des électeurs est à 11.476.414 si la liste après la refonte et qui a été utilisée aux élections présidentielles est de 11.043.836.

La présentation a été officiellement effectuée par la CENI ce 01 mars. La région Analamanga est en tête de liste en nombre de nouveaux inscrits avec une hausse de 112.778 (6,14%) nouveaux électeur mais c’est la région Androy qui arrive en tête en termes de pourcentage, avec un taux de 9,31%, soit 44.833 nouveaux électeurs de plus par rapport au nombre inscrit par la refonte totale.

Les électeurs auront 20 jours pour vérifier leurs noms dans la liste. Le délai de 20 jours fixés par la CENI est relatif pour chaque fokontany entre vigueur dès que la liste sera transmise auprès du comité local de recensement électoral (CLRE), qui siège dans chaque bureau de fokontany. La liste électorale révisée sera définitivement arrêtée le 15 mai prochain affirme la CENI. Ce sera cette nouvelle liste révisée après arrêt définitif qui sera utilisée lors des prochaines élections législatives (29 mai), communales et municipales (6 novembre). La date d’ouverture de dépôt de candidature pour les législatives est programmée pour le 28 mars et sera clôturée le 6 avril prochain.

Côté financement des prochaines opérations électorales, le président de la CENI affirme en marge de la présentation de la liste que la totalité du fonds versé par les partenaires internationaux dans le Basket found a été intégralement utilisé dans les élections présidentielles. La CENI se dit confiante de la promesse du gouvernement à garantir ce financement. En parallèle, les discussions avec le PNUD Madagascar, chargé de constituer le Basket Found, demeurent encore selon le président de la CENI, Dama Arsène Andrianarisedo. La dernière rencontre entre lui et la représentante du PNUD Natasha Van Rijn se serait même déroulée la semaine dernière, avec au menu de la discussion, la reconstitution de ce fonds de contribution aux élections.

Le président de la CENI n’affirme ni ne dément les rumeurs concernant l’indifférence de l’Union européenne à vouloir contribuée financièrement aux élections de proximité affirmant que jusqu’ici, la CENI n’a reçue de l’UE une déclaration officielle disant qu’elle contribuera ou non dans les prochaines élections.

Partagez :
Haga Rajaonaly