Social

Protection sociale : les travailleurs informels affiliés dans un système de santé

Un atelier de travail pour l’extension de la protection sociale en santé et la sécurité et santé des travailleurs informels pour les régions Vakinankaratra, Amoron’i Mania et Atsinanana s’est déroulé le 15 novembre à Antananarivo. Plusieurs actions ont déjà été réalisées à l’instar de la mise en place des 17 plateformes économie informelles au niveau des régions et districts et une au niveau national.
Pour la continuité des actions de la transition progressive vers l’économie formelle, les axes d’intervention étaient orientés vers la facilitation des démarches pour la transition progressive des UPI (Unité de Production individuelle), l’extension des régimes de sécurité sociale en faveur des travailleurs de l’économie informelle, l’octroi d’appuis pour le développement des compétences et des capacités de gestion, ainsi que le renforcement du dialogue social.
L’avancement des plans de travail de certaines plateformes définis ne présente que de faibles progressions. Aussi, pour poursuivre le processus, les trois régions sus-citées ont été identifiées pour initier des actions visant l’affiliation des travailleurs informels dans un système de santé.
Dans ce cadre, le Ministère en charge du Travail, le Ministère de la Santé publique par le biais de la CACSU, les autres entités, dont l’AMIT, l’OSTIE, la CNaPS, avec l’appui technique de l’Organisation internationale du Travail (OIT) ont mené des actions pour pouvoir développer un schéma viable pour les travailleurs informels et qui portera sur une convention sanitaire reliant cotisation et soins du travailleur et les membres de sa famille.
Le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme sera associé à l’initiative puisque les résultats de l’atelier vont contribuer à la mise en œuvre de l’axe 4 de la Stratégie Nationale de la Protection Sociale.
Cet atelier de deux jours a donc pour objectifs spécifiques de faire un état des lieux de l’offre de santé, partager des informations et connaitre les dispositifs de couverture de santé, discuter des modèles appropriés pour l’extension de la protection sociale en santé et la santé et sécurité au travail qui répondent réellement aux besoins et contextes des régions, formuler les possibilités de couverture par les entités concernées (CACSU, SMIE dont AMIT et OSTIE, CNAPS…) et déterminer les conditions d’affiliation pour chaque plateforme.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer