Projet ODOF : renforcer la capacité de l’industrie à engendrer un impact positif à long terme.

  • 9 juillet 2024

La signature d’une entente pour promouvoir le développement durable du Projet ODOF représente une étape cruciale dans l’avancée du projet “One District One Factory” (ODOF), matérialisée par la conclusion de deux accords lors d’une réunion tenue hier à Anosy, au ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC).

Le premier accord de collaboration a été formalisé entre le ministre Edgard Razafindravahy et la compagnie sud-africaine Us Okes Pty Ltd. Ce partenariat vise à assurer la maintenance spécialisée des équipements ODOF, libérant ainsi les entrepreneurs des préoccupations liées aux pannes éventuelles, et leur permettant ainsi de se concentrer pleinement sur la relance de leurs activités. De plus, la création d’une Centrale d’achats dédiée aux produits ODOF favorisera la proximité avec la clientèle et facilitera l’exportation des marchandises à l’étranger.

Le second point est que 17 entrepreneurs et coopératives en charge de la gestion de la société ODOF se sont engagés à respecter les standards de qualité, à s’approvisionner auprès des coopératives locales en matières premières, et à obtenir les autorisations requises pour la commercialisation de leurs produits.

Ces démarches sont conçues pour métamorphoser l’industrie ODOF en un moteur de croissance économique, en créant des opportunités d’emploi et en stimulant l’économie régionale. En assurant la maintenance professionnelle des équipements et en veillant à une gestion conforme aux normes établies, la durabilité du projet est garantie, renforçant ainsi la capacité de l’industrie à engendrer un impact positif à long terme.

Partagez :
Sissie Raveloson