Programme RINDRA : redevabilité et bonne gouvernance attendus de la part des hauts fonctionnaires

  • 15 mars 2024

Dans le cadre plus large du Programme RINDRA, qui vise à renforcer de manière durable les compétences essentielles pour relever les défis liés à l’efficacité, à la redevabilité et à la bonne gouvernance dans les régions et districts de Madagascar s’est tenu une session de formation des hauts fonctionnaires de L’École nationale d’administration de Madagascar (ENAM) durant 2 jours.

Les sessions de formation, animées par un expert international de la Fondation Ayadee, ont couvert des domaines clés tels que le leadership stratégique, la communication efficace, la gestion des équipes, la résolution de problèmes et la gestion du changement. L’objectif était de doter les participants des compétences essentielles pour réussir dans leur rôle de leaders gouvernementaux.

Cette initiative est soutenue par le Gouvernement des États-Unis à travers l’USAID et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). D’une durée de cinq ans et bénéficiant d’un financement de 15,5 millions de dollars, dont 14 millions de dollars du gouvernement américain et 1,55 million de dollars du PNUD, il est mis en œuvre d’octobre 2021 à septembre 2026.

Aucune description disponible.

En mettant l’accent sur le renforcement des capacités des hauts fonctionnaires, la formation vise aussi à améliorer la gouvernance et à atténuer l’instabilité politique cyclique à Madagascar. Elle s’articule autour d’une approche opérationnelle qui déploie des équipes pluridisciplinaires au niveau national et régional pour accompagner les ministères, les collectivités territoriales déconcentrées et autres acteurs régionaux et communaux.

Partagez :
Sissie Raveloson