Prévention de l’entrée du choléra : renforcement des mesures sanitaires à Madagascar

  • 6 février 2024

Actuellement, Madagascar ne compte aucun cas de choléra sur son territoire et les vols internationaux continuent de fonctionner normalement. Cependant, une alerte a été donnée pour prévenir une éventuelle épidémie de choléra dans le pays. Afin de prévenir la propagation de la maladie, des mesures drastiques en matière de salubrité et d’hygiène ont été mises en place dans tous les ports et aéroports de Madagascar.

Mesures de salubrité et d’hygiène

Contrôle de la température corporelle: Tous les voyageurs passant par les ports et les aéroports de Madagascar doivent se soumettre à un contrôle de la température corporelle. Cela permet de détecter d’éventuels symptômes de choléra chez les voyageurs. Ils doivent également passer par un bac d’eau de javel ou chloré pour désinfecter leurs chaussures et prévenir la propagation de la maladie. L’utilisation de gel hydroalcoolique sur les mains est obligatoire pour tous les voyageurs afin de maintenir une bonne hygiène des mains et réduire les risques de contamination. Les bagages sont aspergés de produits désinfectants pour éliminer tout risque de contamination.

Fonctionnement des aéroports

Selon les décisions concertées des entités concernées, tels que le ministère de la santé Publique et le ministère des Transports, tous les aéroports du pays qui accueillent des vols internationaux continuent de fonctionner normalement. Des dispositifs de prévention et de sensibilisation sur le choléra ont également été mis en place dans les aérogares pour informer la population sur les mesures à prendre pour éviter la propagation de la maladie. Il est important de souligner que ces mesures sont d’autant plus cruciales en cette période de haute saison touristique, afin de préserver l’économie malgache. Toutes les marchandises entrant dans le pays sont traitées avec du désinfectant pour éliminer tout risque de contamination. De plus, les passagers des bateaux ne sont autorisés à débarquer qu’après avoir passé des tests médicaux concluants, afin de s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs du choléra.

Interrogé à Ivato sur l’application de des mesures  de quarantaine, le ministre des Transports et de la météorologie, Valéry Ramonjavelo, a répondu que ces mesures n’ont pas encore été appliquées dans les ports malgaches. Il a expliqué que des discussions sont en cours avec le ministère de la Santé publique et que des informations ont été partagées avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon lui, il n’est pas encore opportun de fermer les frontières, mais des mesures supplémentaires pourraient être prises en fonction de l’évolution de la situation.

Partagez :
Mahandry