Préservation de l’écosystème marin

  • 15 février 2024

Afin de promouvoir un écotourisme responsable et une activité de la pêche durable à Madagascar, l’arrêté interministériel n°33636/2023  a été présenté officiellement au Radisson Blu ce jour.

Max Andonirina Fontaine ministère de l’Environnement et Développement durable a souligné l’importance de cette mesure dans la protection des ressources naturelles, soulignant le rôle clé de la diplomatie verte dans cette démarche. De son côté Joël Randriamandrato, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a mis en avant la contribution attendue de cette initiative à l’objectif gouvernemental d’atteindre un million de touristes d’ici 2028, plaçant Madagascar en avant-garde de la conservation marine et de l’écotourisme durable.

Selon le Dr Anjara Saloma, présidente de CETAMADA, cette charte vise à régir l’observation des baleines et des dauphins, soulignant l’importance de minimiser l’impact sur ces espèces marines lors des activités touristiques. Des règles strictes ont été établies, allant de la durée d’observation à la distance minimale à maintenir, garantissant ainsi la préservation de ces animaux emblématiques. Il est à noter que le secteur pêche a été représenté par Rado Rakotosoa, Directeur de la Pêche et Économie bleue.

 

Les engagements des opérateurs touristiques partenaires incluent l’accompagnement par un écovolontaire certifié, le respect du code de bonne conduite, des mesures de sécurité obligatoires, et l’interdiction d’autres activités nautiques pendant l’observation.

 

Partagez :
Mahandry