« Poulet gasy » de Behenjy : renaissance de la filière

  • 9 novembre 2023
Le Fonds de l’élevage (FEL) vient soutenir les éleveurs de « poulet gasy » de Behenjy pour faire renaître le secteur qui a depuis des décennies fait la réputation de cette localité. Le choix de soutenir ces éleveurs revêt un double enjeu considérable pour le ministère chargé de l’élevage qui gère et administre le FEL. Pour stimuler le secteur, 600 poulets labellisés « poulet gasy » y ont été distribués auprès de 82 éleveurs accompagnés de divers matériels, équipements et supports pour faciliter le cycle d’élevage et le pérenniser. 2 tonnes d’aliments destinés aux poulets y ont été également partagées. Le vice-ministre de l’élevage, Dr Raymond s’est déplacé spécialement pour l’occasion.
L’enjeu principal est la redynamisation et la préservation de l’élevage du « poulet gasy ». Subsidiairement, l’action devrait soutenir et renforcer la vision du ministère à augmenter la consommation de viande protéinée et d’œuf qui est actuellement en déclin pour des raisons systémiques. L’objectif est de raccommoder et de rééquilibrer l’ensemble de la structure agricole et élevage, et le soutien aux éleveurs des différents secteurs en fait partie des étapes que le ministère de l’Agriculture et de l’élevage avait planifié auparavant.
La démarche faite à Behenjy fait suite à différentes actions déjà prises antérieurement, ne citant que les croisades d’octroi de coquelet et d’alevin à divers producteurs issus de plusieurs localités et zones de production.
À terme, les actions devront aboutir à la vision principale d’autosuffisance alimentaire, et pour y parvenir, inonder le marché des productions locales, accessibles aux revenus de tous les ménages. Selon les informations partagées par le ministère, la construction d’un grand marché pour l’élevage à Behenjy est déjà programmée par le ministère.
Partagez :
Mahandry