MT 180  V : Famenontsoa Francine RAMAHAVALISOA représentera Madagascar à Rabat

  • 23 mai 2023
Le premier prix du concours “ma thèse en 180 secondes (MT 180)” a été décerné à la doctorante, Famenontsoa Francine RAHAMAHALISOA, de l’Université d’Antananarivo. Sa thèse porte sur le thème “Paramètres génétiques et environnementaux influençant la propagation et la croissance initiale de Tsiperifery en vue de sa domestication». Pour la suite, elle va représenter Madagascar à la finale internationale qui se tiendra à Rabat (Maroc) en octobre 2023.

En plus du premier prix, la doctorante de l’université d’Antananarivo a également reçu un chèque de 4 millions d’ariary pour faire avancer la recherche et soutenir les efforts.

Le 2e prix a été attribué à Nahina Émile GAUTHIER de l’université de Toamasina sur le thème” Distribution biogéographique de Passer domesticus à Madagascar” qui lui a permis de remporter la somme de 2 millions d’ariary.
Le 3e prix a été attribué à Maminiaina Fabianna Razafitombo de l’INSCAE sur le thème” Démarche de compréhension du sens au travail au service de la gestion du turnover. Et le prix du public (voté par le public, en présentiel ou en ligne) a été attribué à Mandresy Fideràna Andriatiana Ramiliso de l’université d’Antananarivo sur le thème “Qualification et quantification des fumées émises lors de la combustion de charbon de bois en foyers améliorés”. Ils ont reçu la somme d’un million d’ariary.
La Finale Nationale de la 5e édition du concours Ma thèse en 180 secondes 5e édition s’est déroulée aujourd’hui 23 mai 2023 à l’IFM Antananarivo à 14h00. Pour cette finale nationale, 19 candidats, sélectionnés lors des éliminatoires locales dans les provinces, ont présenté leurs thèses et leurs projets de recherches devant les membres du jury et auprès d’un public, dans une durée de 180 secondes. Ils représentaient toutes les Universités des six (6) provinces de Madagascar, privées et publiques.
Cette 5e édition a été organisée par l’Agence Universitaire de la Francophonie en Afrique Australe et Océan Indien, en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique ( MESUPRES) , ainsi que le Service de Coopération et d’action Culturelle de l’Ambassade de France à Madagascar.
Partagez :
Mahandry