Politique

Parlement : une commission enquêtera sur l’affaire Ikongo

La proposition de résolution relative à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner le massacre d’Ikongo, a été adoptée le 15 novembre à l’Assemblée nationale.

La Gendarmerie d’Ikongo a placé en garde à vue des individus soupçonnés avoir un lien avec le kidnapping d’un enfant albinos et la décapitation de sa mère. La population s’est rendue à la caserne, réclamant aux militaires de lui livrer les individus concernés. Après l’échec des pourparlers, la foule a décidé de faire un forcing contraignant les forces de l’ordre à faire usage des armes selon la version de la gendarmerie. Plusieurs personnes y ont laissé la vie et les blessés étaient nombreux.

L’intention de créer une commission d’enquête parlementaire a été, pour rappel, annoncée par le député élu dans le même district, Jean Brunelle Razafintsiandraofa, quelques jours après les faits. La commission examinera à cet effet si les militaires ont effectivement agi sous la contrainte de la « légitime de défense » ou non.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer