Madagascourt Film Festival XIX : 25 films courts en compétition

  • 6 juillet 2024

La 19e édition du festival international Madagascourt Film, organisée par le RFC (Rencontre du Film Court) et l’IFM (Institut Français Madagascar), sous le parrainage du MCC, a été officiellement lancée hier soir. Cet événement, incontournable pour les courts métrages en Afrique et dans l’océan Indien, offre une semaine consacrée au cinéma malgache, contribuant ainsi au développement du secteur local.

Du 5 au 12 juillet, à l’IFM Analakely, 25 films sont en compétition pour le Zébu d’Or dans les catégories Fiction Panafricaine, Animation Panafricaine, Documentaire Panafricaine, et Compétition Nationale. Près de 50 cinéastes et invités internationaux participeront à cette semaine riche en projections de films, ateliers de création, colloques sur les nouvelles technologies et l’IA, ainsi que des tables rondes dédiées au cinéma. Cette édition marque également le jubilé spécial du bassiste malgache internationalement reconnu Sylvin Marc. À cette occasion, un masterclass de deux jours, animé par cette célébrité, sera organisé à l’Académie des Arts et de la Culture (ANAC), suivi d’un concert de clôture avec Olombelo Ricky et Edgard Ravahatra.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du Ministre par intérim de la Communication et de la Culture, Rasata Rafaravavitafika, du député nouvellement élu à Tana, Augustin Andriamananoro, ainsi que du représentant de l’ambassadeur de France et directeur général de l’IFM, Patrick Bosdure. Les discours des intervenants ont souligné l’importance de ce festival pour éveiller les talents cinématographiques de Madagascar et les projeter sur la scène internationale.

Le cinéma à Madagascar connaît une dynamique prometteuse avec l’émergence constante de nouveaux projets et le développement des industries créatives en plein essor. Outre la compétition, le festival vise à offrir des projections gratuites au public et à devenir une école du cinéma, fournissant des connaissances précieuses aux aspirants cinéastes. Ainsi, le Madagascourt Film Festival s’affirme comme un vecteur essentiel de la culture du septième art malgache, stimulant la créativité et offrant une vitrine aux talents de la Grande Île.

Partagez :
Mahandry