Madagascar, un précieux sanctuaire de la biodiversité dans l’océan Indien et dans le monde.

  • 5 décembre 2023

90% de sa faune et plus de 19 000 de sa flore sont endémique. Cette immense richesse nécessite une attention particulière et soutenue. C’est pourquoi à l’initiative de l’Etat malagasy, Conservation internationale, WWF et la Fondation pour les Aires Protégés et la Biodiversités de Madagascar ont mis en place un financement durable pour les aires protégées de Madagascar depuis 2005.

À travers, le financement FAPBM souhaite obtenir des impacts durables tels que garder cette biodiversité intacte afin que la nature puisse continuer à fournir des biens et des services nécessaires au bien-être et au développement des communautés et renforcer la gestion des aires protégées dans l’accompagnement de leur gestionnaire vers une efficacité et une autonomie financière durable.

La Fondation accorde une subvention annuelle à des aires protégées sélectionnées selon son manuel de priorisation et dont les critères intègrent plusieurs paramètres. Cette subvention sert principalement à aider les gestionnaires à couvrir une partie de leur frais de fonctionnement.

Un fonds d’urgence peut également être accordé aux gestionnaires des aires protégées pour leur permettre de faire face à des menaces ponctuelles pouvant mettre en péril tout ou une partie de l’intégrité écologique de l’aire protégée. Un fonds d’appui au renforcement des aires protégées est quant à lui destiné à répondre aux besoins imprévus des aires protégées par exemple une opportunité d’acquisition de connaissances supplémentaires ou encore des charges imputées à des circonstances changeantes.

Partagez :
Mahandry