Madagascar-Rwanda : signature d’un protocole d’accord économique

  • 8 août 2023

Le Rwanda et Madagascar ont signé un protocole d’accord économique lors de la visite officielle du président malgache Andry Rajoelina à Kigali ce lundi 7 Août.

Les deux pays ont convenu de renforcer leur coopération dans les secteurs de l’industrie extractive et minière, du raffinage d’or, des industries durables, de l’agroalimentaire, du tourisme, des infrastructures et des villes nouvelles, ainsi que de la technologie pour améliorer l’efficacité administrative et la promotion des investissements.

Cette visite a également été l’occasion pour la délégation malgache de présenter les opportunités d’affaires à Madagascar aux opérateurs et institutions de financement rwandais lors du Rwanda-Madagascar Business Forum organisé au Kigali Marriott Hotel. Deux conventions ont été signées à la fin de cette rencontre : le Plan d’implémentation de la collaboration entre le Rwanda Development Board et l’EDBM, et le Protocole d’accord sur la coopération économique multisectorielle entre le Groupement du secteur privé de Madagascar et celui de Rwanda.

 

Le Président malgache Andry Rajoelina et  Paul Kagamé, se sont ensuite entretenus pendant près d’une heure au Palais présidentiel du Rwanda. Les deux présidents ont discuté du renforcement de la coopération entre leurs deux pays. Ce protocole d’accord économique signé entre Madagascar et le Rwanda est une étape importante pour renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

En s’engageant mutuellement dans plusieurs secteurs économiques, Madagascar et le Rwanda espèrent créer des opportunités d’investissement et de développement pour leurs populations respectives. Cette visite officielle marque également la volonté des deux pays de travailler ensemble pour renforcer l’intégration régionale et stimuler la croissance économique en Afrique de l’Est.

La visite officielle a également été l’occasion pour le président malgache de visiter le « Kigali Genocide Memorial », le lieu historique qui conserve les récits et souvenirs du génocide des Tutsis en 1994.

Le Chef de l’État y a déposé une gerbe de fleurs en hommage aux victimes avant de procéder à la visite du site. Les récits, photos, vidéos, restes humaines et vêtements liés à la guerre civile au Rwanda sont exposés dans ce lieu. Plus de 1 9000 000 personnes sont mortes durant le conflit ethnique au Rwanda, dont 250 000 lors du génocide de 1994. Aujourd’hui, les Rwandais sont un peuple uni et cette unité représente désormais le moteur du développement du Rwanda

 

Partagez :
Mahandry