Madagascar : des progrès notables dans l’accès à l’eau et à l’assainissement

  • 15 mars 2024

Selon les données récentes de l’INSTAT, le taux d’accès à l’eau potable à Madagascar a augmenté de façon significative, passant de 43% en 2018 à 54,5% en 2024. Ces progrès sont le résultat d’efforts concertés entrepris par diverses organisations, notamment le MEAH, l’UNICEF et l’INSTAT, pour améliorer les infrastructures d’assainissement et d’hygiène. Entre 2015 et 2023, le nombre d’infrastructures d’assainissement et d’hygiène a augmenté de manière impressionnante, passant à 1911, tandis que le taux d’accès aux latrines a atteint 40%. Ces réalisations soulignent l’engagement du gouvernement malgache et de ses partenaires internationaux à répondre aux besoins cruciaux en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène (EAH) dans le pays.

Cependant, malgré ces avancées, il reste encore beaucoup à faire. Le besoin financier estimé pour le secteur de l’EAH jusqu’en 2023 s’élève à 26,07 milliards de dollars, avec des besoins spécifiques tels que 3,7 milliards de dollars pour l’eau potable, 14 milliards de dollars pour les usages multiples de l’eau, 683 millions de dollars pour l’hygiène et 7,7 milliards de dollars pour l’assainissement.

Ces chiffres mettent en lumière l’importance de poursuivre les investissements et les efforts dans le domaine de l’EAH à Madagascar afin d’assurer un accès équitable à l’eau potable et à des installations sanitaires adéquates pour tous les citoyens.

Partagez :
Nirinasoa Tafita