Madagascar : 10% de la production mondiale d’ilménite entre nos mains

  • 5 juillet 2021

Antananarivo, 05 juillet 2021 (DDIT): L’OMNIS, depuis sa création en 1976 est l’organe régulateur des secteurs pétrolier amont et minier national. Ses missions sont de mettre en œuvre de la politique nationale pour le pétrole en amont et de valoriser les données géologiques de base et d’agir en tant que bureau de promotion minière.
En matière d’hydrocarbures, la Grande Île dispose de 5 bassins sédimentaires à forte potentialité d’hydrocarbures sur une superficie de 820.000 km2.
L’huile lourde représente l’un des plus grand succès de l’exploration pétrolière à Madagascar selon Niavina Rasolomanana, responsable de la communication au sein de l’OMNIS.
Suite aux différents travaux réalisés, une déclaration de découverte et une annoncé de la commerciabilité du gisement sur le bloc de Tsimiroro ont été faites en 2014. Actuellement, Tsimiroro dispose d’une réserve certifiée de l’ordre de 1.7 milliards de barils, et aussi la découverte de gaz sec de très Haute qualité à MahabobokaSakaraha en 2011. Une découverte prometteuse pour l’électrification de la région sud dans les phases avancées selon l’OMNIS.
En ce qui concerne le secteur minier, le sous – sol malgache renferme des minerais de qualité classés radioactives et stratégiques comme les éléments de terres rares ou l’ilménite présent à Fort Dauphin qui représente 10%du marché Mondial.
Madagascar dispose également de gisements d’uranium répartis dans 3 régions dont AntsirabeFort-DauphinFolazara et Makay.

Suzetta Laplagne

Partagez :
Mahandry