Lutte contre la résistance aux antimicrobiens : un atelier crucial pour le secteur de la santé publique

  • 14 mars 2024

Un atelier vital visant à contrer la résistance aux antimicrobiens (RAM) et à limiter l’utilisation abusive des antimicrobiens (UAM) a eu lieu à Anosy hier . Organisé par les membres de la quadripartite régionale et nationale, comprenant la FAO, l’OMS, l’OMSA et le PMUE, cet événement a rassemblé des professionnels et des producteurs pour une formation intensive sur l’utilisation rationnelle des antimicrobiens et les bonnes pratiques de contrôle de la RAM.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Ratohiarijaona Rakotoarisolo Suzelin, a souligné l’importance cruciale de cette initiative pour préserver la santé humaine, animale et environnementale, ainsi que pour protéger l’économie nationale des effets néfastes de la RAM et de l’UAM.

Au cours de cet atelier de deux jours, les participants ont abordé les défis liés à la RAM et à l’UAM, en mettant l’accent sur les stratégies de gestion dans les secteurs prioritaires. Ils ont également examiné de manière approfondie la situation de la RAM dans divers domaines, notamment la santé humaine, animale, végétale et environnementale. L’accent a été mis sur l’adoption d’une approche holistique, la création de réseaux de collaboration pour partager les connaissances et les meilleures pratiques, ainsi que la sensibilisation aux problèmes de santé susceptibles de conduire à une utilisation inappropriée des antimicrobiens.

Cette première session de formation sera suivie d’une autre à Majunga, prévue du 18 au 21 mars 2024, dans le cadre des efforts continus pour renforcer la lutte contre la RAM et l’UAM à Madagascar.

Partagez :
Mahandry