JIOI-TAEKWONDO : les taekwondoïstes malagasy visent les 24 médailles d’or

  • 19 août 2023

Les taekwondoïstes malagasy sont prêts à découdre avec leurs adversaires lors de la 11e Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI), qui commencera dans sept jours.

Ils veulent garder à domicile les 24 médailles en jeux. « En 2007, nous avons décroché neuf médailles d’or sur le 16 en jeu. 2023, le taekwondo est de retour. Nous donnerons tous nos efforts pour satisfaire nos supporteurs. Nous avons déjà préparé depuis sept mois. Les athlètes sont au top en attendant la compétition. Le désir est de remporter toutes les médailles. Nous promettons de remporter le maximum de médailles. Cependant, c’est une compétition, les îles participantes ne vont pas faire du tourisme lorsqu’elles viendront ici. Elles se sont aussi bien préparées », rassure le Directeur technique du taekwondo, Rivo Rakotobe.

Afin d’atteindre l’objectif fixé par la Fédération, un expert coréen en la personne de Lee Jeong Moi, est dans nos murs. Il a été envoyé par le gouvernement sud-coréen à travers le kukkiwon, un Centre Mondial du Taekwondo qui a pour vocation de former des pratiquants de haut niveau. Son bureau est déjà installé à Madagascar depuis cette année. En effet, Lee Jeong Moo a ainsi apporté de nouvelles techniques afin d’améliorer le niveau du taekwondoïste malagasy, notamment aux JIOI. « Le véritable objectif est de faire gagner aux athlètes malagasy le plus de médailles d’or. 2007 et 2023 sont différents. On utilise actuellement des appareils électroniques. En outre, les athlètes se préparent depuis longtemps, en conséquence, je pense que les résultats seront mieux qu’en 2007 », a indiqué Lee Jeong Moo. Il a aussi remis ce samedi des uniformes aux athlètes et aux staffs techniques.

Vingt-quatre médailles d’or sont en jeu durant la prochaine édition des Jeux des Iles, dans seize catégories en combat, dont huit chez les garçons et huit chez les filles. Huit autres médailles d’or en poomsae seront disputées, dont quatre chez les garçons et quatre chez les filles. Le taekwondo a déjà été programmé aux Jeux, pour la première fois en 2007, et le voilà de retour.

Partagez :
Hasina Rakotoarilina