Insuffisance des coins d’allaitement dans le milieu du travail

  • 8 juillet 2024

Moins de 10% des entreprises, à l’exception du secteur textile, offrent des espaces d’allaitement pour les femmes, ce qui pose un défi majeur pour les parents. Malgré des conditions de travail généralement bonnes, la plupart des lieux de travail ne permettent pas aux parents de concilier efficacement leurs obligations et leurs responsabilités familiales.

Le travail des enfants reste une réalité préoccupante, en particulier dans l’industrie agroalimentaire et le secteur du tourisme. Cette situation soulève des questions sur le respect des droits fondamentaux des enfants et met en lumière la nécessité de mesures plus strictes pour protéger les enfants contre l’exploitation économique. Les risques pour la santé des enfants sont omniprésents en raison du manque de contrôle de la qualité des produits commercialisés. Les dangers potentiels incluent les abus sexuels et l’exposition à des contenus inappropriés, notamment dans le domaine des nouvelles technologies. Ces risques soulignent la nécessité d’une surveillance accrue et de normes plus strictes pour protéger les enfants.

Les entreprises ne parviennent pas toujours à anticiper et à gérer les risques qui peuvent affecter la santé et la sécurité des enfants vivant dans les communautés où elles opèrent, en particulier dans le secteur minier. L’implication du secteur privé dans la promotion des droits de l’enfant est cruciale, mais nécessite une meilleure compréhension des cadres réglementaires en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE) pour garantir un impact positif sur le développement de Madagascar.

Ces points négatifs ont été constatés après l’étude d’impact des activités du secteur privé et de ses pratiques en faveur des droits de l’enfant, dans le milieu de travail, au niveau du marché ainsi qu’au niveau de la communauté et de l’environnement.

Partagez :
Nirinasoa Tafita