Inefficacité du Conseil et vulgarisation agricole : la digitalisation du système pourrait résoudre le problème

  • 2 juin 2023
La Direction de la Vulgarisation, Formation Agricole et Rurale (DVFAR) du ministère de l’Agriculture et de l’élevage (MINAE) a mobilisé les agents en charge de conseil agricole auprès de producteurs à se réfléchir ensemble sur la manière d’améliorer, de renforcer et de redynamiser le mécanisme de conseil et de vulgarisation agricole à Madagascar. À l’état actuel, ce service manque d’efficacité et cette lacune constitue l’un des facteurs bloquants à la productivité agricole à Madagascar, selon le constat du ministère et de la direction concernée.
Il a été communiqué par les autorités ministérielles que cette situation est le résultat d’un manque de qualification et de compétence des agents et entraîne une difficulté à l’accès aux conseils agricoles. À l’issue de la réflexion, il a été décidé que la digitalisation de ce mécanisme de conseil et de vulgarisation pourrait être un outil efficace pour pallier cette situation. Il a été identifié par les participants que la digitalisation de l’ensemble du système permettrait, au service de conseil et de vulgarisation d’être à la fois l’entité centrale et de relais entre la Recherche, la politique agricole et les acteurs de développement.
Cette démarche pourrait alors améliorer la compréhension, le recueil et la proposition des solutions adéquates aux problèmes des producteurs. Pour ce faire, il a été également décidé que les agents doivent être formés en matière de digitalisation et qu’une présentation d’un plan de formation doit d’abord précéder les opérations de formations.
Partagez :
Mahandry