FMJJ : le nouveau-né du COM vise le championnat du monde d’Abu Dabhi

  • 31 janvier 2023
Le Comité olympique malagasy, (COM) vient de donner naissance à une nouvelle fédération, à savoir la Fédération malagasy du jiu-jitsu ou FMJJ ; venant ainsi grossir le rang des quelque quarante-trois membres existant. En effet, la date du 14 janvier est à marquer d’une pierre blanche pour les Jiu-jitsukas malagasy, comme étant le point de départ légalement enregistré au ministère de tutelle pour cette discipline qui compte trois ligues régionales affiliées en ce moment, dont Atsinanana, Analamanga et Vakinankaratra.
Quasiment une vingtaine d’années d’implantation dans la Grande île, rien n’aurait été fait sans les diverses contributions de part et d’autre des acteurs concernés, souligne le président de la jeune fédération, Johary Rakotozafy en cette première année de son avènement. Elle enregistre plus d’un millier d’adhérents notamment une vingtaine de clubs incluant une trentaine de ceintures noires ou les gradés se chargeant de la formation en salles.
De ce fait, la FMJJ est devenue membre de la Fédération internationale du jiu-jitsu (JJIF) ainsi que la Fédération internationale de jiu-jitsu brésilien, IBJJF. Dès lors, des partenariats se voient développés ou en cours de négociations surtout à l’échelle internationale ; et ce dans l’objectif d’entretenir le niveau technique des pratiquants, par exemple le stage de formation pour les athlètes en novembre 2023 sous l’hospitalité de la Fédération des Émirats Arabes Unis en la matière, UAEJJF qui va organiser le championnat mondial de jiu-jitsu à Abu Dabhi. Des experts internationaux notamment des spécialistes venant du Brésil seront dans nos murs au mois de juin indique le responsable.
Partagez :
Mahandry