Filière miel : privilégier le secteur privé

  • 24 janvier 2023
Si le ministère chargé de l’industrie (MICC) a annoncé une semaine auparavant l’arrivé des pièces, de matériels et équipements essentiels à l’installation d’une unité de production de miel, destinés pour le District d’Ambositra (ODOF), ce 24 janvier, un appel à manifestation d’intérêt a été mis en ligne, appelant les intéressés désireux de diriger l’usine, cela dans le cadre de la promotion de partenariat entre le public et le privé.
L’appel favorise notamment le côté privé, car le ou les intéressés auront à collaborer étroitement avec les associations, les organisations réunies autour de la plateforme régionale de la filière miel.
Face au contexte actuel, le secteur industriel occupe 15% du PIB national. Il a gagné davantage de place en 2017 atteignant 17% du PIB. Il convient pour le MICC d’accroître cette situation, convaincu des potentialités des régions et des districts de Madagascar.
La filière apicole figure parmi les produits malagasy qui ont gagné les faveurs du marché international. La région d’Amoron’i Mania est l’une des régions phares qui exploitent le miel, est même qualifiée d’une activité ancestrale de la population de la région, à l’instar du miel d’Ambositra. Le choix d’implanter en premier lieu une usine à Ambositra n’est à ce titre pas fortuit, de par le savoir-faire de la population et des acteurs déjà en place.
Partagez :
Mahandry