Emplois pour les jeunes : l’Etat mise sur la formation professionnelle

  • 4 octobre 2022

L’Etat malgache prévoit d’installer des centres de formation professionnelle dans les six (6) chefs-lieux de provinces de Madagascar.Le gouvernement mise davantage à l’élaboration de ces projets, actuellement. Ce, afin de réduire les chômages, surtout chez la jeunesse malgache. 

“La mise en place des centres de formation technique et professionnelle contribue au développement économique et social de Madagascar. Cela participe aussi à la diminution des chômages chez les jeunes, puisque cela leur permet d’accéder aux diverses formations, pour une carrière stable et qualitative, afin que les jeunes puissent apporter leur contribution au développement de notre pays”, a énoncé le président, Andry Rajoelina, lors de l’inauguration du ce “Guillaume Gomez Institute of Culinary Excellence”, à Ambohimahitsy, le 3 octobre.

Peut être une image de 2 personnes et personnes deboutEn effet, le centre installé à Akamasoa Andralanitra est désormais opérationnel. Il a été mis en place afin d’accompagner et de former les bénéficiaires d’Akamasoa, dirigé par le Père Pedro. 24 étudiants sont sortis officiellement ce 3 octobre, pour la première promotion. Ils ont suivi des formations en ”Cuisine française au centre, avec Guillaume Gomez, un des meilleurs chefs français. Il a été le chef de quatre présidents français consécutifs auparavant, et récemment choisi par le président français, Emmanuel Macron, comme ambassadeur de la cuisine française.

Partagez :
Mahandry