Diffamation et diffusion de fausses nouvelles: le couple Andriatongarivo porte plainte contre la Gazette de la Grande Ile

  • 9 septembre 2021

Andry et Lalatiana Andriatongarivo ont décidé de porter plainte contre « La Gazette de la Grande Ile » suite à la publication de plusieurs articles sur le couple et surtout sur une « soi-disant » attaque à la kalachnikov qu’aurait subie un proche collaborateur de la ministre Lalatiana Andriatongarivo par Andry Andriatongarivo. C’est ce qui a été évoqué par les deux avocats du couple, Tsiferana Ravoniarison et Koloina Rajaona, cet après-midi dans un point de presse  ce jeudi. La plainte a été déposée ce matin au niveau du tribunal de première instance Anosy.

Selon les avocats de la ministre de la Communication et de la Culture et de son époux, les contenus des articles sont totalement infondés et montés de toute pièce pour ternir l’image du couple comme ce journal a l’habitude de faire. Leurs clients ne sont pas alors les seules victimes de cette feuille de chou. Plusieurs personnes appartenant au monde politique le sont également depuis plusieurs années.

Selon les avocats, depuis que la ministre a pris ses fonctions en 2019, elle a toujours été victime d’attaques visant sa personne et sa vie privée. Le couple a décidé d’amener l’affaire devant la justice pour faire cesser ces attaques personnelles à répétition.

Plusieurs éléments juridiques et factuels ont été évoqués par les deux avocats. Ils indiquent entre autres que les soi-disant plaintes déposées au niveau de la police pour dénonciation de tentative de meurtre ou de maltraitance sont fictives parce qu’elles n’existent pas. Ils ont ajouté qu’en plus des diffamations concernant la vie privée de leur client, et autres dénigrements, le journal a aussi mentionné l’implication de la ministre dans une affaire de détournements pendant la période du CCO.

Selon toujours les avocats, “cela est impossible”, car, elle n’a ni le pouvoir ni les compétences requises pour les mouvements de somme d’argent, qui plus est concernant la gestion de la Covid-19, le ministère de la Communication et de la Culture ne s’occupait que de la diffusion des interventions en direct du président de la République et des statistiques sur les chaines nationales sur l’état de la pandémie à Madagascar et rien d’autre, tout cela est vérifiable et consultable.

Concernant les photos utilisées pour évoquer la “pseudo” relation entre la ministre avec le chanteur Mr Sayda, ce n’est qu’un montage de plus, orchestré par « La Gazette ». L’une des photos a été prise lors d’un événement Tagnamaro consistant en la réhabilitation d’un bâtiment du ministère en ruine à Taolagnaro, effectuée par l’équipe du ministère pour en faire une bibliothèque communautaire. Alors que le journal annonçait qu’il s’agit de « leur petit foyer » afin de rendre l’article plus sensationnel.

En plus de cela, d’autres personnes figurant sur la photo ont été rognées en voulant ainsi mettre l’accent sur une relation intime « inexistante » entre Lalatiana Andriatongarivo et Mr Sayda.

Partagez :
Mahandry