Développement durable : signature de l’Accord de Samoa entre Madagascar et l’Union européenne

  • 14 février 2024

Le gouvernement malagasy a signé l’Accord de Samoa avec l’Union européenne (UE) et ses États membres, le 13 février 2024. Cet accord, successeur de l’accord de Cotonou, marque la  confirmation de l’engagement de Madagascar à relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la gouvernance des océans, les migrations, la santé, la paix et la sécurité.

Cette signature revêt une importance particulière car elle renforce les liens déjà étroits entre Madagascar et l’UE. L’Accord de Samoa est également un élément clé pour atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD), en alignement avec les priorités du président malagasy, notamment la valorisation du capital humain, l’industrialisation et la bonne gouvernance. La signature de ce nouvel accord consolidera également, selon le MAE, les liens de coopération entre Madagascar et l’Union Européenne, ayant permis jusqu’ici à la Grande île de tirer profit des financements des institutions telles que la BEI ou le Neighbourhood, development and international cooperation instrument (NDICI) qui a pris le relais du Fonds européen d’investissement (FED).

En plus de consolider les relations commerciales établies précédemment, cet accord ouvre de nouvelles perspectives pour intensifier et diversifier les échanges économiques entre les parties. Il souligne également l’engagement continu des parties prenantes en faveur du développement économique et social de Madagascar et de ses citoyens.

Partagez :
Sissie Raveloson