Coopération militaire Madagascar – France : arrivée de la FAZSOI sur la Grande Ile

  • 14 février 2024

Les Forces armées de la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) ont débarqué à Madagascar dans le cadre d’une coopération militaire renforcée entre Madagascar et la France, les détachements d’instruction technique (DIT) et d’instruction opérationnelle (DO) . Ces détachements joueront un rôle clé dans la formation des militaires étrangers et locaux, dans le cadre d’un volet humanitaire intégré au projet commun.

Chaque année, un exercice conjoint est organisé avec la FAZSOI, et pour 2024, il s’agit de « Cerf-volant 2024 » à la Réunion, dans la partie sud-ouest de l’océan Indien, auquel les Forces armées malagasy participeront activement.

La rencontre entre le ministre malgache des Forces Armées, le général Sahivelo Monja Delphin, et l’ambassadeur de France, Arnaud Guillois de ce 14 février, a consolidé la coopération entre les deux pays. En effet, les Forces armées malagasy collaborent déjà avec la France dans plusieurs domaines.

Dans le domaine maritime, le projet « Appui à l’Emploi de la Marine Nationale et à la Formation des Équipages » (AEMN) est mis en place pour renforcer les capacités de la Marine nationale malagasy. De plus, l’installation du « Sémaphore » à Tolagnaro, centre dédié à l’exploration et à la protection de la mer, se poursuivra dans toute la région, avec une extension prévue à Antsiranana.

Pour l’Armée de l’Air, un soutien technique sera apporté aux pilotes de CESSNA. En outre, un collège français sera intégré à l’armée malagasy, renforçant ainsi l’expérience en matière de commandement dans les trois branches de l’armée. En raison de cette coopération renforcée, des liens institutionnels ont été établis entre l’Ecole Nationale Militaire, le SEMIPI Fianarantsoa et le « Prytanée nationale militaire de La Flèche ».

Enfin, d’autres actions sont prévues, telles que l’exercice de canon « École à feu » à Tampoketsa et un soutien au ministère de la santé. Ces initiatives illustrent l’engagement des deux pays à renforcer leur coopération militaire et à promouvoir la stabilité et la sécurité dans la région.

Partagez :
Mahandry