Commerce : augmentation des échanges France-Madagascar

  • 7 décembre 2023

Les dernières données révèlent une expansion notable des échanges entre Madagascar et la France selon l’ambassadeur de France à Madagascar Arnaud Guillois. En 2023, le nombre d’entreprises affiliées à la Chambre de Commerce et d’Industrie France Madagascar (CCIFM) a doublé depuis 2006 pour atteindre 400 membres, avec un chiffre financier global de 1 milliard d’ariary. Cette croissance est caractérisée par la concrétisation de 700 projets et la réalisation de 25 partenariats.

Les relations économiques robustes entre les deux pays sont démontrées par l’importance des importations agricoles et textiles. La France se hisse au rang de deuxième client de Madagascar, totalisant 700 millions d’euros en 2022, ce qui représente une augmentation de 33%. En tant que cinquième fournisseur de Madagascar, la France a enregistré des échanges évalués à 420 millions d’euros en 2022, affichant une hausse de 13%.

Ces chiffres témoignent d’une croissance significative dans les échanges bilatéraux, soulignant l’importance des partenariats économiques entre les deux nations. La dynamique florissante des échanges économiques entre la France et Madagascar est clairement illustrée par l’expansion des membres au sein de la CCIFM et par l’augmentation notable des transactions commerciales, signe tangible d’une coopération mutuellement bénéfique.

CCIFM : Johanne Raharinosy, nouvelle présidente

La Chambre de Commerce et d’Industrie France Madagascar (CCIFM) a annoncé aujourd’hui l’élection de sa nouvelle présidente, Johanne Raharinosy. Cette figure emblématique de l’entrepreneuriat succède ainsi à l’ancien président André Beaumont à ce poste depuis 18 ans.

Cette nomination témoigne de l’engagement continu à consolider les relations économiques entre la France et Madagascar. Dans son discours inaugural, la nouvelle présidente s’est engagée à consolider la position de l’organisation en tant que moteur de la croissance économique. Son objectif est de soutenir activement les initiatives entrepreneuriales et de favoriser un environnement propice aux affaires.

Partagez :
Sissie Raveloson