Cinéma malgache : un potentiel sous exploité

  • 26 avril 2024

Bien que le secteur cinématographique émerge lentement à Madagascar, son potentiel est sous-exploité malgré des atouts remarquables tels que des paysages magnifiques, des richesses naturelles et culturelles, ou encore des ressources humaines de qualité. Ainsi, dans le but de susciter un intérêt pour le cinéma chez les jeunes malgaches et de promouvoir cette industrie, une Master Class a été organisée  à l’Institut Français de Madagascar (IFM) à Analakely, ce vendredi 26 avril dans le cadre de la « Résidence Doc OI 2024 ».

L’objectif de cette formation est d’accompagner les jeunes malgaches à l’écriture de film documentaire de création.

Cette master class sur le cinéma et le documentaire est animée par Dr Didier MAURO, cinéaste et conseiller artistique du Festival Ant’Sary DOC MADA, Ambassadeur de la Ligue d’Enseignement Madagasikara Tsimialonjafy et Anatole RAMAROSON, coordinateur de Aye Aye Dev et Ant’Sary DOC Madagasikara Festival.  Cet atelier est soutenu par le Ministère de la Communication et de la Culture, AyeAye Dev, Asa Sary, IFM, La Ligue de l’Enseignement Madagasikara Tsimialonjafy, et les Cinéastes de La Réunion.

Partagez :
Mahandry