Biofach 2024 : les femmes au cœur des systèmes alimentaires durables

  • 14 février 2024

Sous le thème captivant “Food for the Future: Women’s Impact on Sustainable Food Systems,” le salon BIOFACH a été officiellement ouvert hier par le ministre Fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture allemand. Mettant en lumière le rôle crucial des femmes dans la durabilité des systèmes alimentaires, il a souligné leur contribution essentielle à la préservation des écosystèmes et l’importance d’une réglementation stricte pour assurer la qualité de la production.

Le salon, qui se déroule sur quatre jours à Nuremberg, en Allemagne, du 13 au 16 février, voit la participation active d’une délégation dirigée par le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Suzelin Ratohiarijaona.

Le “Stand Madagascar” accueille dix entreprises spécialisées dans les filières biologiques telles que la vanille, les huiles essentielles, les épices, le cacao et les plantes médicinales. Ces entreprises, dirigées par le Président du SYMABIO et des membres du Conseil d’administration, présentent leurs produits avec le soutien du ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, de l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM), de la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie de Madagascar (FCCIM), ainsi que du Projet Adaptation des chaînes de valeur agricole au changement climatique (PrAda/GIZ), du Competence Center for the Private Sector (CCPS/GIZ) et des Pôles Intégrés de Croissance (PIC/Banque mondiale).

L’objectif majeur de cette participation est de renforcer le secteur en présentant les avancées réglementaires, en facilitant les échanges avec les partenaires techniques et commerciaux, tout en explorant de nouveaux marchés, européens ou autres, en réponse à la demande croissante de produits biologiques liée à la tendance mondiale axée sur le bien-être des consommateurs.

Le ministre a également eu des rencontres significatives, notamment avec la Présidente de l’IFOAM, Karen Mapusua, et son équipe, ainsi qu’avec des représentants du COLEAD et de l’IPD. Ces échanges ont permis de consolider les partenariats existants avec Madagascar. Dans le cadre du salon, la mise en place d’une feuille de route pour chacun de ces partenariats est prévue, identifiant ainsi les actions à court et moyen terme à mettre en œuvre.

Partagez :
Sissie Raveloson