Biodiversité et développement : l’engagement de tous

  • 2 mars 2024

Madagascar possède un avantage unique en abritant 5 % des espèces mondiales, ce qui souligne l’importance cruciale de la biodiversité pour l’écosystème de l’île et pour le monde entier. Pour renforcer la solution pour la protection de ces espèces, de nombreux acteurs engagés dans la protection de la biodiversité se sont réunis à l’Université d’Antananarivo pour tenir une présentation portant spécifiquement sur le thème « Biodiversité et progrès : un calendrier de solutions ».

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Max Andonirina FONTAINE et le Directeur Général de l’Agence Française du Développement (AFD), Rémy Rioux, ont participé à ce débat, et ont tous deux confirmé l’importance de renforcer la protection de la biodiversité face aux multiples pressions auxquelles elle est confrontée.

L’importance de l’environnement dans le développement du pays a été soulignée, mettant en lumière les défis auxquels Madagascar est confronté en matière de biodiversité, tels que la déforestation, la perte d’habitats naturels et la pollution. Des solutions concrètes ont été explorées, mettant l’accent sur le rôle crucial de la recherche scientifique, de l’éducation et de la sensibilisation du public. L’AFD a réaffirmé son engagement à soutenir Madagascar dans ses efforts de conservation de la biodiversité. L’Université d’Antananarivo s’est aussi engagée à jouer un rôle de premier plan dans la recherche de solutions durables pour la protection de la biodiversité et le développement durable de Madagascar.

photos : MEDD

Partagez :
Mahandry