Augmentation de l’utilisation des contraceptifs à Madagascar : une avancée pour la santé maternelle

  • 9 octobre 2023

Le pourcentage de femmes en âge de procréer à Madagascar et qui utilisent des méthodes contraceptives a connu une augmentation au cours des deux dernières années. Selon le Pr Zely Randriamanantany, ministre de la Santé publique, ce taux est passé de 43% en octobre 2021 à 57% à l’heure actuelle. Cette évolution porte le potentiel de contribuer de manière significative à la réduction des grossesses non désirées et à l’amélioration de la santé maternelle et néonatale dans le pays.

Le ministre a souligné que depuis lors, l’objectif est d’atteindre un taux de 60% de femmes en âge de procréer sous contraception d’ici la fin de 2023, ce qui représente une augmentation notable par rapport à la situation actuelle. Avant cette augmentation, seulement 43% des femmes recouraient à la contraception.

Cette annonce a été faite lors du lancement de la feuille de route visant à accélérer la réduction de la mortalité maternelle et néonatale pour la période 2023-2027, marquant ainsi l’engagement du gouvernement malgache à améliorer les soins de santé maternelle et néonatale.

Partagez :
Carinah Mamilalaina