APSE : « Quel système alimentaire viable et durable pour Madagascar ? »

  • 16 mai 2024

Madagascar souffre d’une insécurité alimentaire chronique avec 75% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté national selon la Banque Mondiale en 2022. La malnutrition est caractérisée surtout par des carences et des déséquilibres dans l’apport énergétique et nutritionnel frappant beaucoup plus les jeunes et les femmes. Cela reste un défi complexe pour la Grande île avec les aléas climatiques, les difficultés d’accès à l’eau et l’assainissement.

 

Chaque année, l’Apostolat Social et Ecologique (APSE) organise trois jours de réflexions et de partage : « Journée sociales ». Pour cette année, cette journée de réflexion débute ce jour sous le thème : « Quel système alimentaire viable et durable pour Madagascar ? ». Ces 3 jours seront coordonnés par le Centre Arrupe Madagascar (CA MDG), répondant à sa devise « Foi engagée pour la justice ». APSE est une structure au niveau de la congrégation « Compagnie de Jésus » qui contribue à la recherche des solutions, à la sensibilisation et à la conscientisation des citoyens à travers une réflexion sur un thème traitant un problème récurrent à Madagascar.

Les participants sont composés de tous les acteurs sur le système alimentaire comme l’ONN (Office National de la Nutrition), les agriculteurs, les collecteurs, FID (Fond d’Intervention et Développement), le Gouvernement, etc. L’objectif est d’explorer des perspectives diverses des parties prenantes pour faire avancer la pertinence, l’importance et la valorisation des systèmes alimentaires selon le directeur du CA MDG, Razafinandraina Cyprien. Ils vont se focaliser sur l’insécurité alimentaire à Madagascar.

Partagez :
Mahandry