Application des normes internationales du travail : des défis encore à relever

  • 10 novembre 2022

“Une croissance économique durable et centrée sur l’humain dans les chaines d’approvisionnement à Madagascar”, tel est le thème du premier Business Forum sur le travail décent à Madagascar, organisé par l’Organisation internationale du travail (OIT), ce 10 et 11 novembre dans la capitale.

OIT Madagascar, à travers ses quatre projets « Better Work » (OIT-IFC), « Fonds Vision Zéro (VZF) », « Trade for Decent Work (T4DW) » et « Chaînes d’approvisionnement durables pour mieux reconstruire (SSCBFB) », a lancé officiellement les réflexions sur les opportunités et les défis en matière de travail décent et de gouvernance sociale et environnementale pour une industrialisation durable et compétitive.

Ce Forum examine les bonnes pratiques existantes en matière d’application des normes internationales du travail et de conduite responsable des affaires, pour que l’industrie soit un moteur de création d’emplois décents et productifs et de croissance inclusive et durable pour Madagascar.

« Lors du Forum national des investissements pour l’émergence de Madagascar qui a eu lieu à la fin du mois d’octobre 2022, le Président malagasy a réaffirmé la volonté de l’État à assurer un climat d’affaires favorable pour les opérateurs et les investisseurs[…] Dans la suite logique de cette volonté de l’État et pour la promotion des investissements, les principaux acteurs vont se réunir pendant deux jours[…] afin d’aborder les opportunités et les défis pour les chaines d’approvisionnement malagasy du point de vue des enjeux de travail décent et de gouvernance sociale et environnementale. » a déclaré la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales de Madagascar, Gisèle RANAMPY dans son allocution.

Pour l’Union européenne, comme l’a annoncé Mme l’Ambassadrice de l’UE, Isabelle Delattre, il est important « d’impliquer les entreprises dans le recensement, la prévention, l’arrêt ou l’atténuation des incidences négatives de leurs activités sur les droits de l’homme […] et sur l’environnement ».

Placé sous le haut-patronage du Premier ministre et Chef du Gouvernement de la République de Madagascar, Christian Ntsay, l’événement rassemble les acteurs institutionnels du gouvernement, les partenaires sociaux, les acteurs du secteur privé malagasy et international, les représentants des donneurs d’ordre internationaux, des institutions académiques, de la société civile et des partenaires techniques et financiers présents à Madagascar.

Partagez :
Mahandry