Aim-baovao : talent et innovation au service de l’environnement et de la communauté

  • 18 novembre 2021

Associer innovation et protection de l’environnement au profit de la communauté, notamment les petits agriculteurs, tel est la motivation de deux associations de jeunes de moins de 30 ans dans l’élaboration d’un projet en commun.  « Aim-baovao », ou littéralement « nouvelle vie », ce projet consiste à valoriser les déchets ménagers tels les détritus, débris, reste alimentaire ou résidu et les donner une nouvelle vie. Les déchets organiques seront transformés en composte et en engrais, les plastiques et les cartons transformés en d’autres matériaux réutilisables.

Les deux associations envisagent de remettre gratuitement les produits finis aux petits paysans afin de les soutenir dans les charges liées aux achats d’engrais, et par extension, de les aider à se soustraire des engrais chimiques et autres pesticides.

Ces jeunes ambitionnent de réaliser le projet aim-baovao en sensibilisant les collectivités territoriales décentralisées et les cibles, de les convaincre des enjeux de sa mise en œuvre et par la suite de le réaliser ensemble. La commune d’Ambohimanambola a été choisie comme zone pilote grâce à sa potentialité agricole, notamment en légumineuse.

Il a été partagé au cours d’une conférence de presse qu’une approche préliminaire a déjà été entamée et les parties prenantes ont déjà entendus de mettre en place un processus d’entente.

les deux présidentes des associations initiatrices du projet aim-baovao

Partagez :
Mahandry