Afrique : la vaccination est l’un des clés de la réduction de la pauvreté.

  • 22 avril 2024

La couverture vaccinale dans le continent africain est de 74%, une avancée bien appréciée, mais qui n’empêche de relever les défis: c’est d’augmenter ces couvertures. À noter qu’elle est de 60 % en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Cette année, le Programme Élargi de Vaccination -PEV- célèbre ses 50 ans d’existences. Ces longues années ne méritent pas seulement une célébration, mais encouragent surtout à réaliser encore plus de progrès. La vaccination est l’un des clés de réduire la pauvreté. Elle permettra d’éviter la pauvreté auprès de 25 millions de personnes, d’ici 2030, estime le PEV.

Ces perspectives demandent des engagements envers tout un chacun, à commencer par les autorités ainsi que toutes les parties prenantes. Pour y parvenir, la facilité à l’accès aux vaccins est primordiale, surtout dans les zones enclavées. Cela nécessite également des études profondes pour chaque cas, afin de minimiser les difficultés et de franchir les différents obstacles.
L’UNICEF a déjà mis en place des stratégies pour combler le manque vaccinal depuis une année. Pour rappel, 6 millions d’enfants dans la région n’ont pas encore terminé le calendrier vaccinal et/ou n’ont pas encore reçu zéro dose. Des sensibilisations ont également eu lieu. Notons que différents vaccins restent disponibles gratuitement à ce jour. C’est l’une des interventions les plus faciles et plus rentables en matière de santé publique, selon le Dr Célestin Traoré, conseiller régional chargé de la vaccination des enfants auprès de l’UNICEF.

 

crédit photo : UNICEF

Partagez :
Nirinasoa Tafita